ACTUALITÉS

12345678910
16 novembre 2020
CALENDRIER 2021 Blaireau & Sauvage

Cette année, c’est un calendrier « à poser » qu’on vous propose, au prix de 15€ (frais de port compris) !
12 mois, 12 fiches, 12 photos de blaireaux ;-)
Socle en chêne massif (bois et fabrication française)
A pré-commander dès maintenant sur notre boutique dans laquelle vous retrouverez plusieurs nouveautés (crayons, carnet, etc.) >>> https://blaireau-et-sauvage.org/boutique


13 novembre 2020
Un blaireau tout blanc !

Mélanisme, albinisme, leucisme peuvent exister chez les blaireaux. La preuve avec cette vidéo qui vient de l'association anglaise Badger Trust.
Même s'il est tout blanc, c'est bien la même espèce Meles meles.


07 novembre 2020
Idées bricolage "blaireau"

Vous cherchez une activité pour occuper ce deuxième week-end de confinement ?
Pourquoi ne pas faire quelques travaux manuels avec vos enfants, ou seul : un blaireau à partir de rouleaux de papier toilette, et un blaireau en origami :-)
Voici deux vidéos Youtube qui montrent comment faire :
https://www.youtube.com/watch?v=9oPxuKSGoXU
https://www.youtube.com/watch?v=nUTT6MXAE7k


06 novembre 2020
Consutation sur la vènerie sous terre (Vendée)

Une consultation du public est en cours jusque ce soir au sujet de l’autorisation d’une période complémentaire de vènerie sous terre en Vendée : http://www.vendee.gouv.fr/venerie-sous-terre-periode-complementaire-a3497.html
N’hésitez pas à vous exprimer auprès de la préfecture avant ce soir minuit (ddtm-chasse@vendee.gouv.fr) en argumentant votre avis (quelques éléments ci-dessous).
Il existe de nombreuses consultations de ce type chaque année dans différents départements. Nous ne les relayons pas toutes car d'autres pages le font très bien. C'est par exemple le cas de la page Facebook Groupe Infos & Actions Contre la Chasse du Blaireau et du Renard
N’hésitez donc pas à suivre cette page.

Concernant cette consultation, les « arguments » sont toujours les mêmes pour « justifier » la période complémentaire :
« Prévenir les dégâts agricoles et aux infrastructures » :
L’idée de tuer des blaireaux pour faire diminuer les dégâts est largement répandue chez les chasseurs et les préfets mais ne repose sur aucun élément concret. Il n’existe aucune étude ou évaluation permettant de démontrer une efficacité de ces mesures.
C’est aussi exclure d’emblée le recours à des dispositifs de répulsion qui ont montré leur efficacité.
Il est aussi bon de rappeler que l’Office National de la Chasse, dans son bulletin mensuel n° 104, dit que « Les dégâts que peut faire le blaireau dans les cultures ne sont gênants que très localement […] Et il suffit de tendre une cordelette enduite de répulsif à 15 cm du sol pour le dissuader de goûter aux cultures humaines ».

« Les blaireautins sont sevrés quand commence la période complémentaire » :
Il est dit que d’après l’Office Français de la Biodiversité (ex ONCFS), le sevrage s’étaler entre mi-avril et mi-juin, avec un pic mi-mai. Il y a une certaine contradiction à autoriser cette pratique à partir de mi-mai, alors qu’il est justement écrit que le sevrage intervient jusqu’à mi-juin ! De plus, il serait nécessaire que l’OFB cite la(les) publication(s) d’où proviennent ces informations. Enfin, même après le sevrage, les jeunes blaireaux sont encore dépendants des adultes.
« Les populations de blaireaux sont dans un état de conservation favorable et la vènerie n’est pas de nature à porter atteinte à la préservation de l’espèce »
S’il est vrai que les éléments disponibles au niveau national permettent de penser que le blaireau n’est pas une espèce « en danger » et que la population nationale n’est pas en déclin, il n’existe pas donnée fiable permettant d’affirmer que la vènerie sous terre n’a pas d’impact, notamment au niveau local.
De plus, le fait qu’une espèce ne soit pas en déclin justifie-il cette pratique ? Non.

« l’importance de la régulation du blaireau face au risque sanitaire »
Il est certainement fait allusion à la Tuberculose Bovine. Le problème de tuberculose bovine en France est un problème interne à l’élevage et ne vient pas du blaireau.
Il est d’ailleurs bon de rappeler que l’ANSES, à plusieurs reprises dans son avis publié en 2019 sur le sujet, et en gras, réitère clairement sa position déjà exprimée dans un rapport de 2011 : « dans les zones indemnes de tuberculose, l’élimination préventive des blaireaux […] ne peut en aucun cas être justifiée au motif de la lutte contre la tuberculose ».
La vènerie sous terre n’a donc aucun rôle à jouer dans la lutte contre la tuberculose bovine, d’autant plus que cette pratique est interdite et/ou fortement déconseillée là où des élevages bovins sont touchés par cette maladie.

Il n’y a donc aucune justification pertinente permettant d’autoriser la période complémentaire de vènerie sous terre du blaireau !


03 novembre 2020
Adhésion / Don : reçus fiscaux

Nous venons d’avoir confirmation de l’administration fiscale : Blaireau & Sauvage est bien « d’intérêt général ». Nous pouvons donc émettre des reçus fiscaux :-) Par conséquent, 66 % du montant de votre adhésion/don est déductible de vos revenus imposables (dans la limite de 20 %).
Les personnes ayant adhérer ou fait un don cette année recevrons donc en fin d’année (ou tout début d’année prochaine) un reçu fiscal.

Vous n’êtes pas adhérent ?
C’est par là : https://blaireau-et-sauvage.org/soutenir.html
(Les adhésions sont valables 1 an à partir de la date d’adhésion).


31 octobre 2020
Que faire pendant ce premier week-end de confinement ?

Que faire pendant ce premier week-end de confinement ?
Pourquoi ne pas voir (ou revoir) l’épisode sur la forêt de la série documentaire « des bêtes et des sorcières ». Une partie est consacrée au blaireau :-) : https://www.youtube.com/watch?v=6BZjRP11PzM


21 octobre 2020
Comportement en vidéo

17 mai : ce blaireautin imite les adultes à l’apport de litière, et il se débrouille bien.


09 octobre 2020
Interview

Ce matin, petit interview skype par des étudiants de l’université de Strasbourg qui travaillent sur l’éthique animal et voulaient en savoir plus sur la vènerie sous terre.


24 septembre 2020
Petit moment avec les blaireaux

Comportement classique chez les blaireaux, mais toujours sympa à observer.Outre une fonction d’hygiène, ce toilettage mutuel permet de renforcer les liens sociaux entre les individus du clan.


23 septembre 2020
Un terrain de foot dégradé par des blaireaux ?! Vraiment ?

Article de l'Est Républicain : Des blaireaux auraient fait des dégâts sur un terrain de foot. Vraiment ?
Lorsque les blaireaux déterrent de la nourriture sous terre (larves, par exemple), ils font de petits trous de 5-10cm de diamètre qu’ils creusent avec leurs pattes. Les sangliers, eux, fouillent la terre avec leurs groins et retournent ainsi des plaques d’herbes pouvant atteindre plusieurs dizaines de cm.
Regardez la photo. Alors, blaireau ou sanglier ?
Et ne vous laissez pas influencer par l’avis du lieutenant de louveterie ;-)
Article complet : blaireau-et-sauvage.org/docs/divers/2020-09-09-ER.pdf


12345678910
< Actualités plus anciennes | Actualités plus récentes >
Abonnez-vous à la newsletter :
Mentions légalesContact • Réalisation : Ocelis Création
background